Rheinpfalz

De Ex illis wiki.

Le Rheinpfalz appartient à Rudolf I von Bayern. La région a presque été épargnée par les invasions mongoles, car seuls quelques petits contingents ont traversé le Rhein pour piller et brûler les villages situés près de la frontière. Le comté est donc demeuré un endroit prospère où les cultures germaine et française se côtoient jour après jour. Il représente d’ailleurs le meilleur exemple des liens que les conquêtes de Charlemagne ont créés entre l’Est et l’Ouest. Ainsi, les nobles du Rheinpfalz sont parmi les premiers seigneurs germains à avoir adopté un régime féodal qui se rapproche beaucoup de celui de la France.


Le Rheinpfalz est traversé par le Rhein, un fleuve qui s’étend de la mer du Nord aux montagnes de la Schwyz. Ce cours d’eau abrite de nombreuses créatures, dont les Rheintöchter, des esprits aquatiques qui charment les voyageurs imprudents. Elles font présentement partie des troupes de Rudolf I qui leur a promis de protéger la frontière sud contre les incursions d’Alberich, roi des Alben. En effet, les nains de la Schwarzwald organisent régulièrement des raids sur le Rheinpfalz dans le but de reprendre l’or que les Rheintöchter leur ont volé.


Lorsqu’un seigneur germain meurt, ses comtés sont divisés entre tous ses fils. Ainsi, après le décès de son père, Rudolf dut partager le Rheinpfalz et la Bayern avec son frère Ludwig IV. Mais les deux hommes ne parvinrent guère à s’entendre. Après une sanglante défaite, Rudolf dut se replier sur les terres du Rheinpfalz et abandonner la Bayern à son frère. Cependant, il n’a pas encore dit son dernier mot. Il s’est allié depuis peu avec les Habsburg, une famille germaine influente, pour contrer les projets de son frère et du puissant archevêque de Mainz, Peter von Aspelt, qui se sont entendus pour se partager le Rheinpfalz après l’avoir conquis.


Rudolf doit néanmoins faire face à deux adversaires de taille qui n’attendent qu’une bévue de sa part pour accomplir leur dessein. Par chance, un nouvel arrivant, Siegfried der Drachentöter, un guerrier légendaire, pourrait bien venir brouiller les cartes s’il accepte de se joindre aux troupes du Rheinpfalz.


Gameplay

En tant que Général
Coût pour devenir Baron : +30 %


Leadership


RÈGLES DE FACTION :
Forces franques : Le coût des unités Françaises et Germaines est réduit de 10 %, mais les unités Papales deviennent des unités spéciales.
Traditions chevaleresques : Le nombre de points de pénalité attribué aux unités de Francs Chevalers lorsqu'elles excèdent dans une Catégorie de liste d'armée est réduit de 75 %.


Articles connexes